social TV Scholè Marketing

Adoption et impact de la social TV en France 

La « social TV » introduit une dimension d’interaction forte avec les auditeurs puisque ceux-ci peuvent grâce à cela réagir via des dispositifs spécifiques ou des réseaux sociaux classiques sur les programmes qu’ils visionnent. La « social TV » renforce le lien des programmes aux spectateur, fournit un retour qualitatif et quantitatif en temps réel aux chaînes set le buzz social constitue un instrument de communication et de recommandation des programmes essentiel pour les chaînes.

Cependant, la « social TV » pose aujourd’hui de nombreuses questions :

  • Qui commente en direct les programmes ?
  • Est-ce réservé à des jeunes ou des « early adopters » ?
  • Quel est le rôle prescripteur d’internet et des réseaux sociaux ? Quels sont les contenus véhiculés dans la « social TV » ? Votes ? Commentaires ?
  • Est-ce que la « social TV » ajoute quelque chose aux conversations traditionnelles autour de la machine à café ou au cours d’un repas ?

Les contextes de communication autour de la télévision sont divers et il convient de mesurer avec précision l’impact social de la télévision sur les différents supports. Les réseaux sociaux n’ont pas inventé la communication autour des programmes TV ; ils peuvent cependant lui apporter une extension inédite.

 

Objectifs

  • Dresser un état des lieux des pratiques de social TV chez les français.
  • Mesurer l’impact de ces pratiques sur la consommation TV.
  • Déterminer le parcours conversationnel autour des programmes TV.

 

Méthodologie

  • Une enquête en ligne auprès de 1 000 internautes à domicile qui interroge sur le comportement « social » de la veille : les conversations classiques autour des programmes en face à face ou par téléphone, mais aussi les conversations électroniques : mail, messagerie instantanée, SMS, réseaux sociaux, Internet (sites des chaînes, blogs, forums, etc.)
  • Entretiens qualitatifs auprès d’utilisateurs de services de social TV
Périmètre de l’étude

Équipement du foyer et des individus

  • TV (HD, 3D, Connectée), informatique, tablettes, smartphones, etc.

Pratiques TV et Internet

  • Fréquence, DEI, chaînes regardées, contexte d’écoute, internet fixe, internet mobile, attitudinal, etc.

Pratiques de social TV

  • Usage, fréquence, durée, équipement utilisé (smartphone, tablette, etc.), nature des interventions autour du programme, programmes découverts par la social TV, chaînes concernées, programmes recommandés, etc.

Services utilisés

  • SMS, téléphonie, réseaux sociaux, messagerie instantanée, applications dédiées, etc.

Retours d’expérience

  • Satisfaction, freins et leviers, recommandation, etc.

 

Vous désirez en savoir plus ?