Au cours de la dernière décennie, la révolution numérique a proprement bouleversé le secteur audiovisuel. La diversification des plateformes de diffusion télévisuelle, l’accroissement du nombre de chaînes, l’amélioration de la qualité de l’image avec le passage à la haute définition, la démocratisation de l’équipement numérique des Français (large adoption du haut débit, multiplication des écrans), l’essor des services audiovisuels à la demande et l’évolution des modes de consommation des contenus ont contribué à une transformation radicale du paysage audiovisuel français. Dès lors, quelles sont les conséquences de cette évolution sur le secteur de la télévision ?

video_en_ligne

Source : Scholè Marketing, d’après Comscore

Dès l’apparition des services audiovisuels à la demande, certaines analyses anticipaient un glissement de l’écoute linéaire de la télévision traditionnelle vers une consommation à la demande. Un changement de modèle qui verrait l’audience se désynchroniser et s’éclater vers un grand nombre de contenus. Chaque téléspectateur constituerait sa propre grille de programmes en piochant dans un immense catalogue, pourrait en disposer au moment de son choix et se verrait ainsi libéré des contraintes imposées par les grilles des chaînes de télévision.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Alors que les téléspectateurs ont à leur disposition une offre très large de services audiovisuels à la demande, le bouleversement annoncé de la consommation télévisuelle linéaire a-t-il eu lieu ? Connaissons-nous un changement radical de modèle ou bien s’agit-il d’une évolution marginale ?

En s’appuyant sur une étude documentaire approfondie, Scholè Marketing dresse un bilan rétrospectif de l’évolution du secteur audiovisuel depuis le début des années 2000 et fournit des perspectives d’évolution à moyen terme.

Pour davantage d’information sur cette étude :

Téléchargez le sommaire de l’étude

Contactez-nous au 01 71 16 15 81

WP LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com