VidéoScope dans “Les + de la TV 2018” (SNPTV)

by

Le guide “LES + DE LA TV 2018” est sorti !

Outil de référence des professionnels des médias, chaque année le guide propose une vision complète permettant de mieux comprendre et appréhender le marché de la télévision et de la publicité télévisée.

Les + de la TV édité par le SNPTV mettent en évidence plusieurs indicateurs issus de l’étude VidéoScope :

  • La TV en direct majoritairement regardée à domicile (p. 54)
  • La télévision, le média quotidien (p. 55)
  • La télévision rythme les soirées des Français (p. 56)
  • Le téléviseur : écran privilégié pour visionner des vidéos (p. 62)
  • Le téléviseur : écran privilégié pour regarder des vidéos ou la télévision en direct (p. 63)
  • La télévision en direct : type de visionnage quotidien le plus courant (p. 64)
  • Focus âges (p. 65)

Les opérateurs de bouquets (TV payante) face aux opérateurs SVOD

by

Avec les sites de vidéos en ligne, les services de vidéo à la demande sur abonnement constituent la grande innovation audiovisuelle de la décennie. Parce que des services comme Netflix, Amazon Video ou Hulu ont conquis un vaste public, tout en bouleversant les modes d’écoute – on est passé d’une écoute dictée par les grilles des chaînes à une écoute délinéarisée – et les modèles économiques en vigueur qui privilégiaient jusqu’alors des paiements pour chaque vidéo.

Netflix, inventeur des services de vidéos sur abonnement, revendique 104 M d’abonnés au troisième trimestre 2017 pour une présence sur 190 pays, et ce en vingt ans d’existence seulement.

Le succès des services de vidéos sur abonnement pose deux grandes questions :

Quel est l’impact de ces services sur les services audiovisuels classiques ?

Est-ce que cela détourne les spectateurs de la télévision linéaire ? Est-ce qu’ils se désengagent des services à péage traditionnels, nettement plus coûteux que les services de SVOD  ? On évoque fréquemment aux États-Unis les cord-cutters, voire les cord-nevers, c-à-d. les foyers abandonnent leurs abonnements au câble ou au satellite au profit de seuls services SVOD ou les jeunes foyers qui ne s’abonnent même plus aux offres payantes classiques. Qu’en est-il réellement ? Les opérateurs CabSat ont-ils enregistré des taux de désabonnement records ?

Comment les éditeurs et les opérateurs de TV payante ont-ils répliqué à la nouvelle concurrence des sites de SVOD ?

En 2005, des experts prédisaient la fin de la télévision traditionnelle, les auditeurs se détournant de grilles contraignantes pour piocher dans des bases de données vidéo toujours plus fournies. Force est de constater que même sur les marchés les avancés d’Amérique du Nord, Netflix n’a pas remplacé les Networks ou fait disparaître les chaînes payantes comme HBO ou Starz!. Quelles ont été les stratégies mises en œuvre par les chaînes et les opérateurs de bouquets pour contrecarrer les services de SVOD ?

Nous nous appuyons, pour notre analyse sur l’examen du paysage audiovisuel nord-américain, le plus en avance en termes de concurrence des nouveaux services. À ce titre, il constitue une image en avance de phase de ce à quoi nous pouvons nous attendre en Europe.

WP LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com