Scholè Marketing publie chaque année un baromètre sur le marché français du conferencing (audio/visio/webconférence). Avec un dispositif d’étude basé sur une double enquête, interrogeant un échantillon d’entreprises (de 6 salariés et plus) et un échantillon de cadres/dirigeants, le cabinet sonde à la fois l’équipement des organisations et les pratiques des utilisateurs. Selon les derniers résultats publiés fin 2011, le marché est aujourd’hui largement mature avec des taux de notoriété et d’usage importants chez les cadres. En revanche l’équipement se concentre encore sur un certain type d’entreprises, plutôt grands comptes et à dimension internationale. Enfin l’étude révèle une réelle appétence des utilisateurs pour les solutions de téléconférence. Bien que plus réservées, les petites et moyennes entreprises réfléchissent aussi à intégrer ces outils, ce qui laisse entrevoir des perspectives de développement dans les années à venir.

Un marché largement évangélisé

Selon Scholè Marketing, le marché est aujourd’hui largement évangélisé puisque la majorité des cadres connaissent les solutions de téléconférence. A noter que si l’audioconférence et la visioconférence sont des outils familiers pour les 3/4 des cadres, la webconférence est en retrait et n’est connue que par un peu plus de la moitié d’entre eux. Rappelons que ce type de solution, accessible à l’aide d’un simple micro-casque, permet de converser avec ses interlocuteurs en audio/visioconférence tout en travaillant de concert sur un document ou une application.

conferencing notoriété

Source : Scholè Marketing

En termes d’usages, l’audioconférence est la pratique la plus répandue dans les entreprises. Plus de la moitié des cadres déclarent utiliser ce type de solution, en majorité via des terminaux dédiés de type “pieuvre” mais aussi grâce au système téléphonique de l’entreprise ou avec un micro-casque. La visioconférence n’est pas en reste puisque plus d’un tiers des cadres en font usage, la plupart via des solutions dédiées en salle. Enfin 28% utilisent des services de webconférence.

conferencing usages Scholè MarketingSource : Scholè Marketing

Un équipement encore concentré sur les grandes entreprises

Autre résultat majeur de l’étude, sur l’ensemble des entreprises de 6 salariés et plus, 13% sont équipées d’une ou plusieurs solutions de téléconférence. Un profilage des entreprises équipées révèle que l’adoption se fait en priorité sur les grands comptes à dimension internationale. Ainsi près de la moitié des entreprises de 500 salariés et plus sont équipées en solution de conferencing contre environ une entreprise sur 10 sur le bas de marché (6 à 49 salariés).

conferencing equipement Scholè MarketingSource : Scholè Marketing

L’aspect économique des solutions de téléconférence est le plus apprécié des utilisateurs, avec comme premiers leviers d’adoption la réduction des coûts de déplacement et les gains de temps. Mais la téléconférence peut également avoir d’autres avantages pour l’entreprise : accroissement de la productivité, amélioration du bilan carbone, etc.

Une appétence certaine pour les solutions de téléconférence 

Les cadres font preuve d’un réel enthousiasme pour les outils de conferencing. Plus de la moitié des non-utilisateurs se déclarent intéressés par ces solutions, avec une préférence marquée pour la visioconférence et la webconférence. Si elle séduit 50% des non-utilisateurs, l’audioconférence est jugée moins pratique en raison de l’absence de vision des interlocuteurs. Pour les salariés, les solutions de téléconférence représentent des avantages concrets : réduction des temps de transports, collaboration plus efficace, diminution du stress, etc.

conferencing intérêt Scholè MarketingSource : Scholè Marketing

Du coté des entreprises, la téléconférence suscite un intérêt plus prudent : 10% de l’ensemble des entreprises se déclarent intéressées par un ou plusieurs outils de conferencing. Un résultat attendu puisque ce sont elles qui supportent le coût d’adoption ! Et là aussi, les moyens et grands comptes se sentent plus concernés que le bas de marché.

conferencing intérêt_entreprisesSource : Scholè Marketing

Au final, si le marché de la téléconférence est aujourd’hui porté par les grandes entreprises, il devrait s’étendre aux autres segments sous l’effet de plusieurs dynamiques positives. En premier lieu, la dématérialisation des outils de conferencing et leur disponibilité croissante en mode cloud avec une tarification à l’usage devraient largement faciliter l’accès des petites structures aux solutions de téléconférence. En outre, une nouvelle génération de collaborateurs, nés avec l’essor des nouvelles technologies (aussi appelés “digital natives”), est aujourd’hui familiarisée avec les outils de chat, visio ou webconférence. De sorte qu’ils pousseront les entreprises à adopter des solutions de conferencing – et plus largement de communications unifiées – afin de retrouver dans la vie professionnelle les outils qu’ils utilisent au quotidien. Une opportunité que les entreprises doivent saisir pour faire évoluer leurs manières de communiquer et collaborer.

WP LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com